Lutte contre les violences faites aux femmes dans le Loiret

 
 
Lutte contre les violences faites aux femmes dans le Loiret

La ministre des droits des femmes, a présenté le 22 novembre 2013, le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes 2014-2016.

Ce plan est appelé à être décliné au niveau départemental.

Trois grands axes forment ce plan :  

  ==> L’organisation de l’action publique face aux violences : le numéro d’écoute 39-19 sera ouvert 7 jours sur 7

  ==> La protection des femmes victimes : généralisation du téléphone très grand danger

  ==> La mobilisation de la société : formation initiale et continue des professionnels amenés à rencontrer des femmes victimes de violences

Le site www.stop-violences-femmes.gouv.fr  a quant à lui vocation à communiquer de l’information à destination des personnes victimes (témoignages, contacts locaux)  et a diffuser des outils aux professionnels concernés (relais, formations). 

> Présentation1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

Pour en savoir plus sur ce plan :

http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/11/4e-planVFF_22112013.pdf

~~~

Dans ce cadre et celui de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre 2013, Pierre-Etienne Bisch, préfet de la région Centre, préfet du Loiret s'est rendu, au lieu d'accueil et d'écoute (Laé), 55, faubourg Saint-Vincent à Orléans.

En effectuant cette démarche, le préfet a souhaité inciter ces femmes victimes de violences physiques, psychologiques ou verbales, à prendre contact avec le Laé, valoriser l'engagement professionnels en charge des structures d'accueil de ces personnes et réaffirmer le soutien financier des services de l’Etat en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le LAé s'adresse aux femmes victimes de violence, aux proches de ces femmes, aux partenaires associatifs et institutionnels connaissant des femmes victimes de violence. Ce lieu d'accueil est animé par les associations AIDAPHI et le CIDFF, ce qui permet de réunir en un même lieu les compétences de juristes, psychologues et travailleurs sociaux.

L'antenne orléanaise est un accueil de jour ouvert du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00, accueil avec ou sans RDV labellisé en 2012 « accueil de jour » dans le cadre d'une directive nationale. Le LAé, 1  siège : Orléans et 4 antennes.

Orléans : 55, faubourg Saint Vincent, 02 38 52 10 10

Du lundi au vendredi de 9h à 17h

Accueil de jour - Groupes d’échange : les lundis, mardis, mercredis de 9h30 à 11h30.

Montargis : 71, rue Marcellin Berthelot, le jeudi de 14h à 17h

Gien : 137, rue Georges Clémenceau, 2 jeudis par mois de 9h15 à 12h15

Pour Montargis et Gien prise de RV au : 02 38 98 53 76

Pithiviers : centre social Madeleine Rolland, le vendredi de 9h à 16h

Téléphone : 03.38.52.10.10

Colloque du 26 novembre 2013

Mardi 26 novembre 2013, 160 personnes se sont réunies afin d’assister à un colloque départemental inscrit dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

Ce colloque départemental de lutte contre les violences faites aux femmes est mis en place depuis quelques années maintenant. L’objectif de cette journée est de regrouper le réseau départemental, de sensibiliser les professionnels amenés à rencontrer des personnes victimes de violences mais aussi  de faire émerger des partenariats sur ces sujets. Pour la première fois, il était organisé sur l'est du Département, à Montargis.

Monsieur Yves Raibaud, Maître de conférences à l’université de Bordeaux III est intervenu pour démontrer que l’éducation à l’égalité constitue une des missions essentielles de notre société, de nos écoles, de nos structures d’animations. En effet, la diminution des violences passe par la transmission des valeurs d’égalité et de respect entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons dès le plus jeune age.

Puis, Carine Delahaie, Rédactrice en cheffe de Clara magazine, Membre de la direction nationale de Femmes solidaires, dans un exposé sur l’histoire de la prostitution en France a rappelé que la prostitution est une violence faite aux femmes et correspond à de la traite : 90% des personnes qui se prostituent sont issues de réseaux.  

Les stands et expositions mis en place par les structures partenaires* lors de cette manifestation ont animé et dynamisé cette journée. Ce temps de sensibilisation des acteurs locaux très apprécié a permis de réaffirmer la complémentarité des structures locales et le besoin de cohésion des acteurs sur ce sujet.

*Ce colloque départemental a été organisé par un groupe de travail autour de Vanessa KERAMPRAN, Chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité au sein de la Direction départementale de la cohésion sociale. Participent à ce groupe de travail : l’éducation Nationale, Femmes solidaires, le Nid, le Planning Familial, le Lieu d’accueil et d’écoute, les Centres d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles du Loiret.