La visite sanitaire bovine obligatoire

 
 

Depuis 2005, une visite sanitaire obligatoire a été instaurée dans la filière bovine.

Cette visite conduite par le vétérinaire sanitaire désigné par l’éleveur est intégralement prise en charge par l’Etat.

Initialement orientée sur la maîtrise des risques en matière de santé animale, le champ de la visite sanitaire obligatoire s’est élargi, après 2 années de fonctionnement, au domaine de la santé publique vétérinaire.

Le format actuel de visite, plus approfondi, a été mis en place à partir de la campagne 2007-2008, sur un rythme biennal et non plus annuel.

La visite porte sur six principales rubriques :

  • la gestion sanitaire des animaux,
  • la gestion des locaux et des équipements,
  • la protection sanitaire de l’élevage,
  • la gestion de la pharmacie vétérinaire,
  • l’hygiène de la traite,
  • la tenue des documents sanitaires de l’élevage.

L’évaluation de ces rubriques est réalisée au moyen de questionnaires de visites détaillés et permet de situer chaque rubrique comme étant satisfaisante, à améliorer ou non satisfaisante. L’ensemble des rubriques contribue à déterminer une note globale.

Le bilan des visites réalisées entre le 01/01/2008 et le 01/11/2009, montre des résultats globalement très satisfaisants puisque moins de 1% des élevages étaient non satisfaisants et que 80% des élevages n’avaient au maximum qu’une rubrique à améliorer. La visite a également permis d’identifier les marges de progrès, principalement dans le domaine de la tenue des documents sanitaires, et d’orienter des contrôles officiels effectués par les services vétérinaires dans les élevages non satisfaisants.

La visite sanitaire bovine s’inscrit pleinement dans la responsabilisation de l’éleveur en tant qu’acteur de la santé publique vétérinaire par le renforcement du dialogue entre l’éleveur et le vétérinaire sanitaire sur ces questions.

Elle contribue à l’amélioration de la connaissance de l’ensemble des exploitations.

La généralisation de ce dispositif original aux filières avicoles, porcines et ovines est prévue pour les prochaines campagnes à venir.

Pour en savoir plus : contacter un vétérinaire ou la DDPPDirection départementale de la protection des populations du Loiret, Service Santé et Protection animales au 02 38 91 45 45 (serveur vocal interactif  coût d'un appel local depuis un poste fixe )