Actualités

Le préfet clôture le 50ème anniversaire de l'Association des Maires du Loiret

 
 
Le préfet clôture le 50ème anniversaire de l'Association des Maires du Loiret

vendredi 6 avril 2018

Le Préfet clôture le 50ème anniversaire de l’Association des Maires du Loiret

Dès le début de son allocution, le préfet a souligné l’importance de cette assemblée dans la vie démocratique du département et a tenu « à rendre hommage aux élus et à saluer leur action et leur dévouement » au service de l’intérêt général.

Il a rappelé que la Conférence Nationale des Territoires, instituée par le Gouvernement en juillet 2017, traite actuellement des conditions d’exercice des mandats locaux. Le Sénat devrait également rendre ses conclusions sur ce sujet avant l’été. Des signes qui démontrent une volonté forte de l’État de dialoguer avec les collectivités territoriales.

D’autre sujets majeurs pour les collectivités territoriales sont discutés à la Conférence Nationale des Territoires : les finances locales, la fiscalité, les réformes institutionnelles mais aussi les normes à respecter.

Les collectivités devront bien entendu participer à l’effort collectif de réduction de la dépense publique avec 13 milliards d’euros d’économies d’ici 2022.

Toutefois, et c’est historique depuis 7 ans, les concours financiers de l’État seront stabilisés pour la période 2018-2022 via le Fonds de soutien à l’investissement (FSIL) (24 millions d’euros pour la région Centre-Val de Loire) et la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) : 10,1 M€ en 2018 en hausse de 8 % par rapport à 2017.

Les dotations globales de fonctionnement (DGF) seront stabilisées également, après 4 ans de baisses consécutives et 3 collectivités du Loiret se verront proposer de contractualiser avec l’État un engagement de ne pas dépasser de plus de 1,2 % le montant de leur DGF.

Le préfet a tenu a tenu à rassurer les élus : la suppression de la taxe d’habitation sera compensée et à rappeler que la question de la fiscalité sera débattue dans le cadre de la Conférence nationale des territoires.

S’agissant des réformes institutionnelles, la stabilité institutionnelle des collectivités territoriales s’engage, après une phase qui aura été intense de mise en œuvre des lois MAPTAM et NOTRe et il n’y aura pas de modification d’ampleur qui ne soit volontaire.

M. Falcone a aussi précisé que le travail mené par l’État avec le Conseil départemental et l’Association des Maires du Loiret, grâce au sens des responsabilités des élus, a permis de compléter le schéma départemental d’accueil des gens du voyage. Trois aires de grands passages sont désormais définies dans le Loiret.

En regard de la thématique « dérèglement climatique » de cette 50ème assemblée, le préfet a rappelé que les services préfectoraux ont actualisé le dossier départemental des risques majeurs et qu’ils sont à disposition des élus pour les aider à la constitution des plans communaux de sauvegarde.

La transition écologique devra être au cœur de nos politiques publiques. Elle aura de très nombreux impacts (mobilité, construction, développement de nouvelles énergies...) et permettra de créer des emplois nouveaux.