Actualités

Contrôles routiers à l'occasion des départs en vacances

 
 
Le préfet Nacer MEDDAH s'est rendu sur l'opération de contrôles cet après-midi.

Le préfet était accompagné de Taline APRIKIAN, directrice de cabinet et de Fabienne LEWANDOWSKI, directrice départementale de la sécurité publique du Loiret.

A l'occasion du contrôle vitesse qui a duré 1 heure environ, 8 conducteurs ont été verbalisés pour des excès de vitesse supérieure à 100 km/h dans une zone limitée à 70 km/h. La vitesse la plus élevée retenue a été 135 km/h pour 70 km/h. Le permis de conduire du contrevenant à fait l'objet d'une mesure de rétention.
 
 18 autres infractions ont été relevées sur Procès-Verbal Electronique. 5 véhicules ont été immobilisés.

Ce contrôle routier coordonné, sur l’un des principaux axes de transit des premiers départs en vacances a été mené par les services de la police nationale et ceux de la police municipale d’Orléans. Il confirme l’expression du partenariat local Etat/collectivités dans la lutte contre l’insécurité routière.

 Dans le Loiret, la mortalité routière a régressé en 2016 (- 10,4 % de tués). L’amélioration est plus sensible au premier semestre 2017 (- 30,4%) mais les progrès restent fragiles.

 La conduite sous l’empire d’un état alcoolique est un phénomène prégnant dans le département, 28 % des tués en 2016, l’ont été dans des accidents avec alcool supérieur au taux légal. Le pourcentage semble moins élevé au premier semestre 2017 (12,5%).

 Le comportement des usagers est en partie à l’origine de la plupart des accidents mortels : non respect du code de la route, vitesse excessive ou inadaptée, consommation d’alcool et/ou de stupéfiants..

 Il s’agit pour le préfet, à l’occasion des premiers départs en vacances

 de rappeler aux usagers, les principales règles du code de la route et les régles élémentaires : faire des pauses toutes les deux heures, bien s’hydrater par ces temps de fortes chaleurs, veiller à ne pas trop charger son véhicule, vérifier la pression des pneus, etc ;

  •  de faire appel au civisme des usagers afin de contribuer à la baisse de l’accidentalité routière dans le Loiret ;
  •  de rappeler l’entrée en vigueur au 1er juillet dernier de la nouvelle mesure relative aux plaques d’immatriculation des deux et trois roues motorisés (dimension obligatoire et unique 210/130 mm). Tout conducteur circulant avec une plaque non conforme, illisible ou mal positionnée, sera passible d’une contravention de 4ème classe (135 euros).
170707_secrout1
170707_secrout2
170707_secrout0
170707_secrout4